hypertrophie bénigne de la prostate et la médecine chinoise

La prostate est une glande de l’appareil génital masculin, approximativement de la taille d’une noix, qui se situe en dessous de la vessie, autour du canal séminal et de l’urètre jouant donc un rôle dans la sécrétion, le stockage du liquide séminale et l’éjaculation du sperme.

L’hypertrophie bénigne de la prostate est l’expression utilisée pour désigner une augmentation de volume de la prostate. L’hypertrophie comprime alors l’urètre, rendant les mictions fréquentes et difficiles et une baisse progressive de la capacité à vider la vessie. Elle entraine notamment les symptômes suivants: une pollakiurie (envie impérieuse d’uriner avec urines de quelques gouttes), une oligurie (volume faible des urines), voire de l’incontinence (incapacité à contrôler le flux urinaire), parfois une dysurie (brûlure et douleur lancinante en urinant), une sensation de contracture de l’hypogastre ou une douleur irradiant vers les lombes et l’abdomen.

Physiologie:

  • La Rate transporte et transforme l’Energie (qi), le Sang (xue) et les Liquides (jinye).
  • Le Foie assure la libre circulation de l’énergie et du sang et son méridien enserre les organes génitaux et la Vessie.
  • Les Reins sont les détenteurs du yin et du yang essentiel et la source inférieure des Liquides dont ils régissent la transformation et l’élimination. La transformation métabolique de l’Energie (qihua)  est dépendante du qi et du yang des Reins.
  • Le Coeur communique avec les Reins. Le qi du Coeur et le sang du Coeur ont besoin de descendre au Rein pour établir cette communication et assurer un fonctionnement harmonieux de la prostate et une régulation du mécanisme de rétroaction entre l’hypothalamus, la glande pituitaire (ou hypophyse) et la prostate.
  • La Vessie stocke et élimine les urines sous l’action du qi et du yang des Reins
  •  Le Triple Réchauffeur (sanjiao) draine et débloque la Voie de l’Eau (shuidao).

Physiopathologie:

  • Les excès sexuels, l’âge, la déficience congénitale affaiblissent le yang de Reins.
  • Les excès sexuels, les pertes de sang, une maladie qui se prolonge, le surmenage, la fatigue, une faible constitution physique, affaiblissent le yin des Reins.
  • Les aliments riches, gras et épicés, l’alcool, engendrent une Chaleur-Humidité dans la Rate qui descend au Réchauffeur Inférieur, passe au Foie dont le méridien enserre les organes génitaux et la Vessie. La stase du Foie se transforme en Chaleur-Humidité.
  • La consommation excessive d’aliments crus et froids, le travail et l’habitat en milieu humide génèrent du Froid-Humidité dans la Rate qui descend dans le Réchauffeur Inférieur.

Méridiens et merveilleux vaisseaux qui passent par la prostate:

  • Dans le Lei Jing ( Zhang Jiebin 1563-1640) il est dit : « Les organes génitaux (qian yin 前阴), sont la réunion des neuf vaisseaux que sont les trois yin de pied, le yangming de pied, le shaoyang de pied, le chongmai, le renmai, le dumai, et le qiaomai. Parmi ces neuf vaisseaux, le yangming est la mer des cinq organes et des six entrailles, le chongmai est la mer des méridiens et des vaisseaux.»
  • Zu tai Yin (Rte): Jing Jin de Rate
  • Zu Jue Yin (F): Voie Luo et Jing Jin du Foie
  • Zu Chao Yin (R): Jing Jin de Rein
  • Zu Yang Ming (E): Jing Jin d’estomac
  • Zu Shao Yang (VB): Jing Bié de VB
  • Les Merveilleux vaisseaux: Chong mai, Ren Mai, Du Mai et Qiao Mai.

Typologies en  médecine chinoise :

  • En vide: Vide de yin des Reins, Vide de yang des Reins.
  • En plénitude : Chaleur-Humidité du Réchauffeur Inférieur, Froid-Humidité du Réchauffeur Inférieur.
  • Vide et plénitude associée: Chaleur-Humidité de la Rate avec Vide de yin des Reins qui provoque de la Chaleur. Chaleur-Humidité de la Rate avec stase du qi du Foie qui provoque de la Chaleur. Froid-Humidité de la Rate avec Vide de yang des Reins qui provoque du Froid. Vide de yin et de yang des Reins associés de manière variable. Chaleur-Humidité et Froid-Humidité associés de manière variable.

Symptomatologie et traitement:

Abréviations : (d°) dispersion, (t°) tonication, (c°) chauffé par moxas ou aiguilles chauffées.

Vide de yang des Reins 

Symptômes : jet d’urine faible, miction difficile, bloquée ou en goutte-à-goutte, douleur sourde à la miction, pollakiurie surtout la nuit, besoin urgent après fatigue ou exercice, urine pâle et trouble. Sont associés des signes de Vide de yang : lombalgie, crainte du froid, mains et pieds froids, impuissance. Le pouls est chen (profond), xi (fin) et rou (affaibli). La langue est pâle avec un enduit blanc.

Traitement: il faut tonifier le yang des Reins et de la Vessie, d’une part, pour restaurer la fonction de transformation métabolique (qihua) des Reins et d’autre part pour rétablir les fonctions urinaires.

Points qui tonifient ou réchauffent le yang des Reins:

  1. Shenshu 23V t°c°, Ming-men 4DM t°c° (réunion de tous les yang, du Dumai qui régit le yang au Réchauffeur Inférieur),
  2. zhongji 3RM t°c°(réunion des trois yin du bas, réchauffe le yang des Reins), Guanyuan 4RM t°c° (Guan = origine, Yuan = barrière, tonifie le yang Essentiel), Qihai 6RM t°c° (Qi = Energie, hai = Mer, tonifie le yang des Reins).
  3. Taixi 3Rn t°c° (shu-Source),
  4. Fuliu 7R t°c° (jing-Métal mère de l’Eau qu’il tonifie) : tonifient le yang des Reins.

Points qui tonifient le yang de la Vessie: 

  1. Pangguangshu 28V t°c° (beishu de la Vessie),
  2. Zhongji 3RM t°c° (mu de la Vessie)

Vide de yin des Reins 

Symptômes : besoin urgent d’uriner, urines rares et foncées, jaunes voire sanglantes. Y sont associés des signes de Vide de yin : lombalgie, gorge sèche, transpiration nocturne, vertiges, chaleur des cinq cœurs (mains, pieds, poitrine), acouphènes, constipation ou selles dures et sèches. Le pouls est xi (fin) et shuo (rapide) de Chaleur-Vide. La langue est rouge avec peu ou pas d’enduit.

Traitement: il faut tonifier le yin des Reins et de la Vessie pour réduire les lin de la Chaleur et du Sang et favoriser l’écoulement des urines en agissant sur la Vessie et la Voie de l’Eau. Ces deux actions rétablissent les fonctions urinaires.

Points qui tonifient le yin des Reins:

  1. Shenshu 23V t°
  2. Rangu 2R t°
  3. Taixi 3Rn t° ( point Terre-Humidité climat yin)
  4. Zhaohai 6Rn t° (point clé du yinqiaomai merveilleux vaisseau yin annexe des Reins)
  5. Fuliu 7Rn t°
  6. Yingu 10R t° (Pt pen et he-rassemblement, Eau = yin des Reins)
  7. Sanyinjiao 6Rte t° (réunion des trois yin du bas)

Points qui agissent sur le yin de la Vessie:

  1. Zhongji 3RM t°
  2. Shuidao 28Et°  (Shui = Eau, dao = Voie, régularise l’Eau-yin).

Chaleur-Humidité du Réchauffeur Inférieur 

Symptômes: les mictions sont fréquentes et difficiles, en goutte-à-goutte, intermittentes, brûlantes, douloureuses, rares, jaune et trouble. Y sont associés des signes de Chaleur-Humidité : bouche sèche et pâteuse, soif, constipation, fièvre. Le pouls est hua (glissant) et shuo (rapide) de Chaleur-Humidité ou xian (en corde) et shuo (rapide) de Chaleur-Humidité du Foie. La langue est rouge avec un enduit jaune et gras à la racine.

Traitement: il faut disperser la Chaleur-Humidité à sa Source, la Rate et l’Estomac, disperser la Chaleur-Humidité du Foie qui enserre la Vessie et favoriser l’écoulement des urines en dispersent la Chaleur-Humidité de la Vessie et en réduisant la Chaleur de la Voie de l’Eau. Toutes ces actions réduisent le lin de la Chaleur et favorisent l’écoulement des urines, ce qui rétablit les fonctions urinaires. Les points proposés sont :

Points qui dispersent la chaleur-humidité:

  • de Rate et Estomac:
  1. Pishu 20V d° (beishu polyvalent de la Rate)
  2. Zhongwan 12RM d° (mu du réchauffeur Moyen et de l’Estomac, jie-nœud de la Rate)
  3. Zusanli 36E d° (ben-principal et he-rassemblement et point de départ du jingbie qui le relie à son zang, la Rate)
  4. Sanyinjiao 6Rte d°, Yinlingquan 9Rte d° (he-rassemblement et Eau, source correcte de l’Humidité qu’il disperse)
  • du Foie:
  1. Ququan 8F d°(he-rassemblement utilisé dans toutes les pathologies et Eau, Source correcte de l’Humidité qu’il disperse)
  • de Vessie et du bas-ventre:
  1. Zhongji 3RM d°
  2. Pangguangshu 28V (d) : association beishu-mu qui disperse la Chaleur-Humidité de la Vessie et régularise son qi.
  3. – Jugu 2RM d°, Zhongji 3RM d°, Guanyuan 4RM d°  Shuidao 28E d°(régularise le mouvement de l’Eau au bas-ventre) : traitent la miction difficile et douloureuse avec bas-ventre gonflé), Guilao 29E d°, Qichong 30E d°
  4. Dachangshu 25V d°, Pangguanggshu 28V d° : dispersent localement la Chaleur-Humidité du bas-ventre, choisir le plus douloureux.
  5. Weizhong 40V d° (he-rassemblement, Terre-Humidité et Terre fille du Feu qu’il disperse, disperse ainsi la Chaleur-Humidité de la Vessie)
  6. Jinmen 63V d° (xi de la Vessie où s’accumulent le Sang et le qi, peut ainsi disperser la Chaleur-Humidité)
  7. Zhiyin 67V d° (jing-puits, en tant que Bois fils de l’Eau, disperse) : traitent la miction difficile.
  8. Zhongjiao 33V d° (fait partie des baliao ; ba = huit, liao = fentes ; situés dans les quatre trous sacrés, ils sont actifs sur toutes les pathologies du bas-ventre)
  9. Weiyang 39V d° (hui-réunion inférieure du Triple Réchauffeur qui régit la Voie de l’Eau, Source de l’Humidité, disperse ainsi la Chaleur-Humidité)
  10. Zhishi 52V d° (beishu externe des Reins) : ces trois points traitent la miction difficile et douloureuse et le bas-ventre gonflé.
  11. taixi 3Rn d° (régularise la miction de la Vessie puisque liée aux Reins par le biao/li)

Froid-Humidité du Réchauffeur Inférieur 

Symptômes : la miction est fréquente et urgente, difficile et s’arrête brusquement en plein milieu ; les urines sont pâles et troubles. Y sont associés des signes de Froid-Humidité : crainte du froid-humide aggravation par le froid-humide, apathie, frilosité, corps lourd et pesant, sensation de lourdeur du bas-ventre et de l’urètre, abdomen ballonné, selles molles, nausées, pas de soif ou soif de petites quantités de boisson chaude. Le pouls est hua (glissant) d’Humidité, chi (lent) de Froid, chen (profond) d’interne, ru (mou) d’Humidité et huan (relâché) de Rate ; tous les pouls de Froid-Humidité sont différemment associés. La langue a un enduit blanc et gras, collant à la Racine.

Traitement: il faut disperser l’Humidité et réchauffer le Froid pour chasser le Froid-Humide (à sa Source, la Rate), disperser l’Humidité et réchauffer le Froid pour chasser le Froid-Humide au Réchauffeur Inférieur et à la Vessie et réchauffer la Voie de l’Eau pour favoriser l’écoulement des urines. Toutes ces actions réduisent le lin de la fatigue et favorisent l’écoulement des urines, ce qui rétablit les fonctions urinaires. Les points proposés sont :

Points qui dispersent le Froid-Humidité

  • de la Rate
  1. – Pishu 20V d°c°, Zhongwan 12RM d°c°, Zusanli 36E d°c°, Yinlingquan 9Rte d°c°, Sanyinjiao 6Rte d°c° :  dispersent le Froid-Humidité de la Rate.
  • du Triple Réchauffeur
  1. Sanjiaoshu 22V d°c° (beishu polyvalent du Triple Réchauffeur). Weiyang 39V d°c°
  • de la Vessie
  1. Pangguangshu 28V d°c°, Zhongji 3VC d°c° : association beishu-mu

Points qui agissent sur les mouvements de l’Eau, Source de l’Humidité, ce qui complète l’action des points précédents.

  1. Shuifen 9RM d°c° (Shui = Eau, fen = séparation), Shuidao 28E d°c° :

Syndromes complexes:

sachant que chaque forme par Vide des Reins peut s’associer, que chaque forme par Plénitude d’Humidité peut s’associer, que chaque forme par Vide des Reins peut s’associer à chaque forme par Plénitude d’Humidité : le diagnostic doit faire la part des choses et les traiter en conséquence.

Autres traitements 

Selon Giovanni Maciocia lorsque l’on traite des problèmes de prostate, il est important d’associer dans le traitement l’un des trois merveilleux vaisseaux qui la traversent, c’est à dire le Du Mai, le Ren Mai et le Chong Mai et ce en utilisant le point d’ouverture (point clé de commande) piqué à gauche et le point couplé (couplage indirect ou relais) piqué à droite. Exemple pour le Du Mai 3IG et 62V.

  • Du Mai si vide de Yang du Rein prononcé = 3IG et 62V
  • Ren Mai si vide de Yin du rein prononcé = 7P et 6R
  • Chong Mai si stases de sang prononcées = 4Rte et 6MC